La Semaine européenne de l'éducation aux médias est une nouvelle initiative de la Commission européenne visant à souligner l'importance sociétale de l'éducation aux médias et à promouvoir les initiatives et projets d'éducation aux médias à travers l'UE. À partir de 18 à 22 Mars 2019, divers événements autour du thème de l'éducation aux médias auront lieu à Bruxelles et à Membre États.

Les médias communautaires ont toujours promu l'éducation aux médias dans leurs communautés locales, parmi leurs auditeurs, leur personnel et leurs bénévoles en offrant des formations non seulement sur les compétences journalistiques et techniques, mais aussi en offrant un espace de réflexion critique et les moyens de créer du contenu médiatique aux citoyens. Dans les médias communautaires, L'éducation aux médias n'est pas une semaine de célébration, mais un événement quotidien soutenu par le travail acharné des radiodiffuseurs communautaires méprisent le manque de soutien financier des autorités de régulation dans la majorité des États européens.

Le rôle des médias communautaires dans ce domaine a été reconnu non seulement base et universitaire niveau, mais aussi à institutionnel niveau. Dans 2008, le Résolution du Parlement européen du 25 Septembre 2008 sur les médias communautaires en Europe déjà souligné:

6.  Considère que les médias communautaires contribuent à l'objectif d'amélioration des citoyens” éducation aux médias grâce à leur implication directe dans la création et la distribution de contenu et encourage les médias communautaires scolaires à développer une attitude civique chez les jeunes, pour accroître l'éducation aux médias, ainsi que pour développer un ensemble de compétences qui pourraient être davantage utilisées pour la participation des médias communautaires

Un an plus tard, le rôle des médias communautaires dans la promotion de l'éducation aux médias parmi les citoyens a une fois de plus été souligné par le Conseil de l'Europe Déclaration du Comité des Ministres sur le rôle des médias communautaires dans la promotion de la cohésion sociale et du dialogue interculturel, adoptée le 11 Février 2009 .


Reconnaissant la contribution cruciale des médias communautaires dans le développement de l'éducation aux médias grâce à la participation directe des citoyens au processus de création et de distribution de contenu médiatique, ainsi que par l'organisation de programmes de formation, des enjeux particulièrement importants dans l'environnement numérique;

Si, sur cette semaine, faisons un peu d'espace pour célébrer et renouveler l'engagement de longue date des médias communautaires en faveur de l'éducation aux médias et de la pensée critique.

Dans une déclaration adoptée par le Conseil de l'Europe’ s Le Comité des Ministres encourage les Etats à mettre en place un cadre réglementaire et politique qui facilite le fonctionnement d'un journalisme de qualité, sans limiter l’indépendance éditoriale et opérationnelle des médias. Les mesures recommandées comprennent un régime fiscal avantageux, financial support schemes and the possibility of media outlets to operate as not-for-profit organisations and receive donations from philanthropic programmes.

Le la défense of the sustainability of community media is highlighted in point 12 de la Déclaration du Comité des Ministres sur la viabilité financière du journalisme de qualité à l'ère numérique

States’ support and commitment to providing a pluralist media ecosystem in accordance with their positive obligations under Article 10 of the Convention should take into account all sectors and types of media, bearing in mind their different purposes, functions, affordances and geographical reach. Support mechanisms should include measures for ensuring the guarantee sustainability of this ecosystemEn outre, there is a need to develop and strengthen public policy measures at European, as well as at local levels to ensure that community media, as well as other types of media serving local and rural communities, have financial and legal resources and space to operate on all distribution platforms.

Then further:

"…encourages member States to include in their media regulatory and policy frameworks a variety of measures which may include, but are not limited to the following:
une) A beneficial tax regime for the production and distribution of journalistic content;
b) Financial support schemes for media sectors besides public service media, in particular for regional, local, hyperlocal and not-for-profit community media, with accompanying safeguards for their independent administration and oversight and for equitable and non-discriminatory distribution of such support in line with the principles of transparency and accountability and with the standards of the Council of Europe

 Le Conseil de l'Europe reconnaît la valeur des médias communautaires en tant que source de contenu local, diversité culturelle et linguistique, médias pluralisme, inclusion sociale et dialogue interculturel.

Il souscrit à l'engagement des médias communautaires aux médias et informations literacy, through the development of critical and la pensée créative and active participation in media content production.

Vous pouvez maintenant visiter le Médias communautaires microsite created by the Council of Europe, which host resources and CoE declarations supporting Broadcasting Third Sector. And you can also find the informative leaflet prepared by the Council of Europe.

Le Comité des Ministres du Conseil de l'Europe a adopté le 7 Mars laRecommandation CM / Rec(2018)1[1] du Comité des Ministres aux Etats membres sur le pluralisme des médias et la transparence de la propriété des médias

Après la Déclaration sur le rôle des médias communautaires dans la promotion de la cohésion sociale et le dialogue interculturel qui a été adopté en 2009, c'est la première recommandation se référant au rôle des médias communautaires en ce qui concerne le pluralisme des médias et de l'éducation aux médias.

Dans son préambule, la Déclaration dit: 

9.         service public indépendant et durable et communautaire sans but lucratif médias peuvent servir . En vertu de leur mandat et de l'organisation, médias de service public sont particulièrement adaptés pour répondre aux besoins et aux intérêts d'information de toutes les sections de la société, comme il est vrai des médias communautaires à l'égard de leurs utilisateurs constitutifs.

En outre:

2.11.     Les États devraient encourager et soutenir la création et le fonctionnement de la minorité, régional, local et sans but lucratif médias communautaires, notamment en fournissant des mécanismes financiers pour favoriser leur développement. Ces médias indépendants donnent une voix aux communautés et aux individus sur des sujets pertinents à leurs besoins et intérêts, et sont donc un rôle déterminant dans la création de l'exposition du public pour les questions qui ne peuvent être représentés dans les médias traditionnels et pour faciliter les processus inclusifs et participatifs de dialogue au sein et entre les communautés et au niveau régional et local.

en ce qui concerne l'éducation aux médias: 

5.4.      Les États devraient encourager tous les médias, sans interférer avec leur indépendance éditoriale, de promouvoir l'éducation aux médias à travers des politiques, stratégies et activités. médias de service public et les médias communautaires peuvent jouer un rôle prépondérant dans la promotion de l'éducation aux médias en vertu de leurs objectifs, mandats et méthodes de travail. Les États devraient également promouvoir l'éducation aux médias grâce à des programmes de soutien pour les médias, en tenant compte des rôles particuliers des médias de service public et les médias communautaires.

CMFE a contribué à titre d'observateur au groupe de travail qui a élaboré le texte de la recommandation. Il y a un nouveau groupe de travail qui a commencé cette semaine pour élaborer une recommandation sur la promotion d'un environnement favorable pour le journalisme de qualité à l'ère numérique et une étude sur un éventuel instrument normatif sur la promotion des médias et de l'information dans l'environnement numérique. Nadia Bellardi de CMFE a été nommé comme expert pour ce comité et a été élu rapporteur.

Le Conseil de l'Europe publication intitulée «Espaces d'inclusion – Une étude exploratoire sur les besoins des réfugiés et des migrants dans le domaine de la communication des médias et sur les réponses des médias communautaires » a été préparé par des experts de l'Institut COMMIT des médias communautaires en Autriche. c'était présenté par COMMIT au dernier atelier « Médias contre la haine » à Bruxelles 5 et 6 Mars.

Le rôle joué par les médias dans l'élaboration du débat public sur la migration, des récits souvent conflictuelles qui se concentrent sur les menaces que les réfugiés et les migrants peuvent poser à la sécurité, le bien-être et les cultures des sociétés européennes, a attiré beaucoup d'attention dans les milieux politiques et universitaires. Les efforts en cours pour outiller et préparer les journalistes pour la tâche difficile des rapports contextualisée et fondées sur des preuves sur ce sujet complexe sont essentiels. Il est également vital, cependant, veiller à ce que des possibilités suffisantes soient accordées aux migrants et aux réfugiés eux-mêmes pour développer leurs voix indépendantes et les faire entendre dans le débat public.

Sur la base d'entretiens individuels, l'étude qualitative explore les habitudes des médias et des besoins particuliers des réfugiés et des migrants dans le domaine de la communication des médias. Exemples de bonnes pratiques montrent comment les médias communautaires peuvent répondre à ces besoins en offrant une formation et des espaces pour l'auto-représentation, et en offrant des points d'entrée dans les réseaux locaux. Les médias communautaires et leur approche ascendante de la production de contenu contribuent également à un environnement médiatique multilingue qui reflète la diversité des sociétés européennes et comprend des communautés marginalisées dans le cadre du respect public.