AMARC Europe rejoint la Journée 2020 campagne internationale de la femme

Cette année marque le 25e anniversaire de la Pékin Déclaration et du Programme d'action adoptée en 1995 lors de la 4e Conférence mondiale sur les femmes à Pékin / Chine. AMARC Europe soutient la de la Déclaration de Beijing resolutions fully in order to eliminate all forms of discrimination against women and girls, fight women’s economic independence and the structural reasons for economic fractions, to prevent and eliminate all forms of violence against women and girls, ensure equal access to and equal treatment of women in education and health care and enhance women’s sexual and reproductive health as well as education and promote and protect all human rights of women and girls and include men to participate in all actions to achieve full equality.

This year’s International Women’s Day campaign I am Generation Equality campaignest réunissant des personnes de chaque sexe, l'âge, l'origine ethnique, la race, la religion et pays, à conduire des actions qui permettront de créer un monde de sexe égal. Cependant, il est encore un chemin à parcourir: « Mais même si il y a eu des progrès, aucun pays a atteint l'égalité entre les sexes. Notre meilleur n'a pas été assez bon. Défis restent pour tous les pays, bien que beaucoup d'entre eux ne sont pas insurmontables « . dit la déclaration du Directeur exécutif de l'ONU Femmes Phumzile Mlambo-Ngcuka sur Le thème de cette année.

Médias comme Promotor clé pour L'égalité des sexes

Local, national and international media outlets remain an impactful daily source of information, discourse and exchange platform for a majority of persons in Europe and around the world. Who appears in and creates the news, which angles are been used to report on women and gender equality, how women are portrayed and what is been left out matters as structures and systems of discrimination and inequality are been reinforced through media systems.

Les données sur les femmes dans les médias, cependant, est sans ambiguïté: en Europe seulement 24% des personnes qui sont interrogées, ou la mise au point d'un élément de nouvelles sont des femmes et seulement 2 de 12 stations de radio publiques en Allemagne sont dirigées par des femmes. Les points de vue des femmes sont rarement entendues dans les sujets qui dominent l'ordre du jour de nouvelles; même dans des histoires qui affectent profondément les femmes, comme la violence fondée sur le sexe, il est la voix masculine qui prévaut.

combats pour l'Europe AMARC L'égalité des sexes

L'Europe AMARC souligne l'importance du rôle joué par les femmes dans le domaine de la communication, la production de médias et les médias communautaires et identifie les domaines clés pour la lutte continue pour la représentation des femmes et l'égalité des sexes et hors de l'air:

  • L'accès des femmes aux ondes:Les femmes doivent avoir l'accès aux ondes, en termes de la capacité de faire leurs propres programmes sur les questions politiques et sociales et de divertissement, et aussi d'avoir programmes qui traitent des questions relatives aux femmes.
  • La représentation des femmes sur l'air: Encourager la représentation des femmes dans leur diversité, et ne met pas l'accent des rôles stéréotypés, comme dans le famille, pour les femmes. Assurez-vous que toutes les personnes, quel que soit le sexe, l'origine ethnique, classe, l'orientation sexuelle, etc. sont traités avec respect et dignité dans tous les aspects de la diffusion du contenu de la station, que ce soit dans le contenu éditorial ou publicités ont été entendues.
  • Les besoins particuliers des femmes des minorités: La diversité des expériences des femmes doit être reconnu, et de l'espace devrait être créé pour les femmes qui ont dû faire face plus les formes de discrimination, l'oppression ou de négligence par les médias commerciaux et de l'État. Cela inclut spécial dispositions pour inclure les femmes ayant des capacités, les femmes des minorités ethniques, de castes ou autochtones et les femmes appartenant à des minorités sexuelles, telles que des lesbiennes et transsexuelles.
  • La représentation des femmes à tous les niveaux de la gestion de la station: La radio communautaire a une meilleure représentation des femmes que soit / ou commerciale appartenant à l'État médias publics. Cependant, les femmes sont encore massivement sous-représentées, en particulier dans les domaines de compétences de prise de décision et technique et il y a trop de nombreuses stations où il n'y a pas de représentation effective des femmes.
  • L'utilisation de appropriée La technologie: Alors que certaines femmes sont compétents dans l'utilisation des technologies de l'information, il reste un fossé numérique entre les sexes et la majorité ne sont pas. Les femmes sont souvent exclus de l'utilisation de la technologie, y compris l'utilisation de la traditionnelle la technologie, tels que l'exploitation d'un studio de radio. Il est important de reconnaître cette fracture numérique entre les sexes et la surmonter, à la fois technique dédié la formation par et pour les femmes et les investissements dans la technologie appropriée.
  • Le financement et la capacité pour la construction de la radio pour les femmes: Le renforcement des capacités est un élément clé pour la réalisation la parité entre les sexes. Cela ne vaut pas seulement pour le renforcement des capacités pour les femmes impliquées dans la station, mais pour les hommes et les femmes afin qu'ils puissent travailler ensemble pour construire un coffre-fort, une éducation et environnement favorable où tous se sentent capables de contribuer de leur mieux à tous les aspects de la réussite de la station.

AMARC l'Europe demande à ses plus de 250 membres dans plus de 20 pays européens, amis et collègues de la (communauté) domaine des médias et communication pour faire la réalité de l'égalité des sexes et de contribuer à cette année le thème de la Journée internationale de la femme: « Je suis Génération égalité - Réaliser les droits des femmes »

Today is International Feminist Radioday! The International Feminist Radioday today will feature over 24 hours of feminist content from over 12 editorial teams in 3 german-speaking countries. The broadcasts will include content against the patriarchy with feminist music, interviews, stories, features, shows and discussions.

Why do we need a feminist radioday?

According to a study by the ZHAW less than 39% of the people who shape what we listen and see in Switzerland are women. ProQuote claims that only 2 of 12 public radio stations are directed by women. In these statistics people who identify as trans*, inter or non-binary are not even visible. Chief editors are usually male, the images of women and girls in media are full of clichés, many journalists suffer from sexual assaults at their workplace, topics are distributed according to gender roles – the list of reasons to focus on feminist media coverage is long. Community radios are non-commercial, open and self-determined and have therefore functioned as platform for those, who’s voices are often not heard. The working conditions for women, inter, non-binary and trans are therefore less harsh than in mainstream media. Nonetheless patriarchal power-structures are also present in our field of work. It is mostly male voices which we hear, also in community radio. In 2017 many editorial teams met for the feminist radio event “Claim the Waves” in Zurich. They decided to network and annually claim the airwaves together on the 21st of October. Feminist journalism means to these editorial teams, that they broadcast their own views, music, topics and listen to people and stories which are usually ignored.

The program schedule is available onhttps://claimthewaves.noblogs.org

Community radio stations must incorporate the gender perspective in their organisational structures and content, as indicated in paragraph “J” of the Beijing Platform for Action

unescowomen

Montréal, le 6 mars 2015. L' Association Mondiale des Radiodiffuseurs Communautaires (AMARC) s’associe à l'UNESCO et l'Alliance mondiale genre et médias pour «Les femmes font l’info» 2015. Sous le thème «Oui nous devons! Atteindre l'égalité des genres dans les médias en 2030», cette initiative vise à faire avancer la participation des femmes dans toutes les sphères de médias ; de la plume, au micro à la haute direction.

Partout dans le monde, les radios communautaires sont un lieu privilégié où les femmes peuvent faire entendre leur voix, trouvent un espace de discussion, d'autonomisation et d'émancipation. Ces radios sont des vecteurs d’éducation, de culture, de partage et de développement des connaissances. Grâce à elles, les femmes peuvent faire valoir leur rôle en tant qu'acteurs sociaux de premier plan.

"Le 8 mars, nous célébrons la contribution des femmes à la lutte pour la liberté d'expression et le droit de communiquer. Nous saisissons également cette occasion pour répéter qu’encore aujourd’hui trop de femmes souffrent de discriminations dans le domaine des médias et que nous devons travailler à une représentation égale sur les ondes“, a déclaré María Pía Matta, présidente de l'AMARC.

Dans la poursuite de ses projets et dans le cadre de sa mission, l'AMARC défend l'égalité des genres et renforce l'importance du rôle joué par les femmes dans le domaine de la communication et des médias. Lancée au début de 2015, ‘’Vers Beijing 20’’, une série radiophonique internationale produite par l'AMARC, en collaboration avec ONU Femmes célèbre les voix des femmes dans le monde, met en lumière des questions importantes liées aux femmes et partage des histoires soutenant une cause universelle. Grâce à ces programmes, l'AMARC souhaite supporter l’autonomisation des femmes journaliste, commentatrices et journalistes et leur donner du temps en ondes. Un autre outil important à la réalisation de l'égalité des sexes dans les stations de radio est la Politique de genre pour la radio communautaire (GP4CR) qui a été développée par le Réseau des femmes (RIF) de l'AMARC Asie-Pacifique et adopté par l'Assemblée générale mondiale de l'AMARC en 2010 à La Plata en Argentine. Ce document est disponible en plusieurs langues.

Le 8 mars, l’AMARC appelle tous ses membres, partenaires et amis à continuer de travailler pour atteindre l'égalité des genres et à s’engager pour accorder l'égalité du temps d'antenne aux femmes. Ensemble, atteignons l'égalité des genres dans les médias en 2030!

-

Grâce à des services aux membres, au réseautage et la mise en œuvre de projets, l'Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) réunit plus de 4,000 radios communautaires, fédérations et alliés des radios communautaires dans plus de 150 pays. Le Réseau international des femmes (RIF) de l'AMARC est une grande assemblée de communicatrices travaillant pour assurer le droit des femmes à participer et à communiquer par la radio communautaire.

Dans UNWOMEN

Sur la route de BEIJING 20: Une série audio produit par l'AMARC, en collaboration avec ONU Femmes

En Septembre 1995, Beijing, Chine, a accueilli des milliers d'hommes et de femmes de partout dans le monde pour le Quatrième Conférence mondiale sur les femmes. L'égalité des sexes, la défense des droits de l'homme et de la dignité humaine a été au centre des discussions.

Après l'événement, le Déclaration de Beijing et du Programme d'action a été approuvé. Il se concentre sur douze sujets de préoccupation: environnement,pauvreté, l'éducation et la formation, santé,conflit armé, violence, économie, pouvoir et prise de décision, mécanismes institutionnels pour la promotion de la femme, médias, droits de l'hommeEt la petite fille.

Une série audio

En 2015, 20 ans après la Déclaration de Beijing, il est temps de réfléchir sur les progrès ou les reculs acheived ces deux dernières décennies. Dans cet esprit, le Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) est produit, avec le soutien de ONU Femmes, Une campagne radio internationale liée à Beijing 20. L' série audio offrira une perspective comparative entre 1995 et 2015: d'où nous étions, où nous en sommes aujourd'hui, avec des histoires de producteurs participants dans le monde entier.

Le but de ce série est d'améliorer la compréhension des enjeux de la Plateforme d'action de Beijing et de souligner ce qui a changé pour les femmes depuis la Conférence tenue à Beijing il ya 20 ans. AMARC estime que ce est une occasion unique de susciter un débat et conversation sur empowerement, droits des femmes et espère qu'il engagera une nouvelle génération sur ces questions importantes.

Se il vous plaît venez visiter cette page souvent qu'il le mettra en vedette les productions audio et des informations sur les questions et la des femmes Beijing 20 activités connexes.

Écoutez la série audio, télécharger et partager les productions!