art Radio est une forme multi-facettes de l'art. Pour illustrer cela par le biais de la célébration, le festival Revolt radio (Traduction: Radio Révoltes) organisé par Radio Corax invité plus de 70 artistes de 17 pays à Halle (Saale) pour présenter les 30 jours d'art contemporain de la radio à 15 endroits de la ville sous la forme de performances, installations, concerts et émissions de radio en direct.

Daily events, for instance live performances, took place in the Radio Revolten Club. Next door at Radio Revolten Central, visitors were experiencing art installations dealing with transmission in all its guises. This was also the home of Radio Revolten Radio, transmitting 24/7 on the FM frequency 99.3 MHz in Halle, reaching further afield on the MW frequency 1575 kHz, and serving a worldwide audience via the festival livestream from the first second of October the 1st to the last second of 30th of October.

Trente-cinq stations de radio à travers le monde intégraient parties de Radio Revolten Radio dans leur propre programmation. Radio Corax 'Radio Revolten collabore avec le service public allemand Deutschlandradio Kultur et la radio Arts autrichiennes OE1 Kunstradio à ORF.

Fiftheen mille personnes sont venues visiter les installations, des performances, des expositions d'art de la radio et de l'exposition historique de la radio pendant les décennies du 20e siècle et son potentiel comme la radio des peuples.

Connecté à la Radio Revolten trois conférences ont eu lieu. Une sur l'art de la radio et deux conférences de radio communautaire. L'association de la radio communautaire allemande RFB organisait les médias Zukunftswerkstatt communautaire 2017 et AMARC Europe a organisé la "Conférence AMARC - Médias communautaires dans le paysage médiatique" combiné avec l'Assemblée générale.

Un rapport de Radio Revolten sera publiée en 2017 comme un catalogue en combinaison avec une présentation sur Internet. En outre infomation et des documents sur Radio Festival de Revolten doivent être trouvés sur: https://radiorevolten.net/en/

logo_bfrDu 5 au 8 Novembre 2015, l'Association fédérale des Radios Libres (RFB) tiendra sa conférence annuelle, cette année organisée par Radio FREEfm à Ulm. Comme chaque année, la conférence sera tenue de discussions, des ateliers et des panneaux qui seront livré avec différents thèmes brins autour d'un échange commun à la politique des médias, le programme et la technologie pour les stations de radio communautaires et d'autres projets de médias émancipateurs et indépendants.

Le BFR invite les activistes des médias et les parties intéressées de l'Allemagne et à l'étranger pour participer à des échanges directs, des discussions et des groupes de travail. Le lieu est le der Einstein Haus Volkshochschule Ulm. En parallèle, le Congrès "Danube Les vagues de flux» a lieu, ont été nombreux activistes des médias de la Anreinerländern Danube de l'Europe centrale et du Sud sont invités.

Pour l'application de la # ZWCM2015 s'il vous plaît cliquez ici: https://community-media.net/anmeldung/

Plus d'informations et programme préliminaire: visite https://community-media.net/ [Principalement allemand]

https://translate.google.com/translate?hl=de&sl=de&tl=en&u=www.community-media.net&sandbox=1

Mots clés: BFR , radio libre , nouvelles

28 November, 2014. The World Association of Community Radio Broadcasters (AMARC) has been notified that between 2003 and 2006 an agent de police banalisé de la police de l'Etat de Hambourg infiltrated the structures of the editorial staff of the German Free Radio Freie Sendekombinat (FSK).

Cela signifie une violation flagrante du droit fondamental de la liberté d'information et le droit de communiquer. The police agent undertook pseudo-journalistic activities in the editorial structures of FSK. By doing so, she committed a gross violation of the legislation for the protection of sources and editorial secrets which are guaranteed by the German law on press freedom.

L'action de police banalisé est un processus systématique crime contre la constitution de l'Allemagne, states the Bundesverband Freier radios (German National Association of Free Radios). Furthermore, l'intégrité journalistique de FSK a été gravement endommagés. In an open letter to the German state, the BFR demands that all those responsible within the political and security institutions for the planning and implementation of this violation of human rights and civil liberties should be hold accountable for this unconstitutional police action against a community radio.

AMARC demands that the Government of Hamburg investigates this attack against freedom of expression and communication and determines and deal with those responsible for these undemocratic actions.

Par Michael Nicolai (Radio Corax) - Après deux mois, le nouveau gouvernement du Christ-démocrates et sociaux-démocrates est venu à leur accord de coalition. Grâce à ce que la situation des trois radios communautaires en Saxe pourrait améliorer. Parce que dans l'accord, il est écrit que "Médias communautaires (radios non commerciales) doit être obtenir plus de soutien. Une modification de la base légale apportera déclencher une l'amélioration du financement travers que les radios communautaires assureront leur diffusion et ils obtiendront une sécurité de planification à moyen terme ".

Jusqu'à aujourd'hui, les radios communautaires de Saxe ne obtiennent aucun financement de l'autorité des médias de l'Etat. L'autorité toujours justifié le refus de financer à même les frais de diffusion à la disposition manquant de la loi. Le BFR (Association de radios communautaires) exige une modification de rapidement de la loi sur les médias saxonne de fournir un financement public pour les radios communautaires saxonnes Bleu Radio (Leipzig), Radio T (Chemnitz) et Coloradio (Dresde).

Entre le 6 et le 9 Novembre, til Allemand médias communautaires Conférence organisé par le Bundesverband Freier radios (BFR) a eu lieu à Potsdam. Les diffuseurs à travers l'Europe ont pris part à des débats, des ateliers et des discussions de groupe autour de l'échange d'idées et de pratiques en matière de politiques de communication, de la radiodiffusion libre, des outils technologiques et la participation des Citoyens dans les médias communautaires. Pour plus d'informations sur les panneaux, le contenu des discussions ou des conclusions définitives, s'il vous plaît, visitez leur site web ici.

Le BFR a invité le Président de l'AMARC Europe, Sally Galliana, à participer à la discussion d'ouverture, elle a parlé du droit de communiquer et d'autres approches pour le secteur de la radiodiffusion communautaire. Le contenu de la table ronde peut être suivie dans les vidéos ci-dessous:

Partie un:

Deuxième partie:

En outre, l'AMARC Europe a la possibilité de assister à la Media Forum communautaire de l'Europe (CMFE) Assemblée générale. L'accent cette année sur la façon dont CMFE va aller de l'avant et l'approbation des rapports, des budgets et des plans pour 2015, et de l'lection de nouveaux représentants nouveau Conseil CMFE.

En outre, l'AMARC Europe a décidé d'organiser une Réunion du conseil d'administration à Berlin afin d'évaluer l'année en cours et discuter des priorités, des activités, plan d'action et des plans de communication internes et externes pour 2015. Merci beaucoup à la BRF pour la confiance et le soutien offert.