INTELLIGENT (Méthodologies et des ressources spécifiques pour les formateurs radio) est adressée aux formateurs de radio dans les médias communautaires et des offres sélectionnées et des exercices de formation valides et méthodes, même à des groupes cibles spécifiques pour créer des formations radio. Il était de produire un outil de formation qui prévaudrait au fil du temps, et ne disparaissent à la fin du projet. INTELLIGENT outil en ligne rassemble l'expérience de formation des radios communautaires, mais aussi des activités adaptées à utiliser avec des personnes ayant des difficultés d'apprentissage, troubles de la vision, et les femmes migrantes.

INTELLIGENT Les formateurs se concentreront sur la diffusion et aussi l'amélioration des ressources existantes, et plus important encore, pour en faire une référence pour les formateurs à la radio communautaire en Europe.

INTELLIGENT Formateurs vise à créer un programme de formation des formateurs sur l'utilisation de la ligne de SMART ressource et de connaître les idées derrière; pour créer des méthodes d'évaluation pour les résultats d'apprentissage du train le cours de formateur. En outre, les organisations européennes et l'Europe AMARC CMFE discuteront et le poids de la mise en œuvre d'un SMART Former le formateur certifié ou recommandé.

Les partenaires du projet sont les suivants: Radio Corax (Is) Près de Coop média (Irl), Radio civile (Hu), COMMETTRE (SRB) Syndiquer le contenu (F / basque), AMARC Europe (UE), CMFE (UE) et son école falaise Radio + (CH).

Le projet a débuté en Octobre 2018 et se terminera en Septembre 2020. Il est financé par le ERASMUS + - Partenariats stratégiques pour l'éducation des adultes de la Commission européenne.

Le Comité des Ministres du Conseil de l'Europe a adopté le 7 Mars laRecommandation CM / Rec (2018) 1 [1] du Comité des Ministres aux Etats membres sur le pluralisme des médias et la transparence de la propriété des médias

Après la Déclaration sur le rôle des médias communautaires dans la promotion de la cohésion sociale et le dialogue interculturel qui a été adoptée en 2009, c'est la première recommandation se référant au rôle des médias communautaires en ce qui concerne le pluralisme des médias et de l'éducation aux médias.

Dans son préambule, la Déclaration dit:

9. service public indépendant et durable et sans but lucratif médias communautaires peuvent servir. En vertu de leur mandat et de l'organisation, les médias de service public sont particulièrement adaptés pour répondre aux besoins et aux intérêts d'information de toutes les sections de la société, comme il est vrai des médias communautaires à l'égard de leurs utilisateurs constitutifs.

En outre:

2.11. Les États devraient encourager et soutenir la création et le fonctionnement de la minorité, régional, local et communautaire sans but lucratif médias, y compris en fournissant des mécanismes financiers pour favoriser leur développement. Ces médias indépendants donnent une voix aux communautés et aux individus sur des sujets pertinents à leurs besoins et intérêts, et contribuent ainsi à la création d'exposition du public aux questions qui ne peuvent pas être représentés dans les médias traditionnels et pour faciliter les processus inclusifs et participatifs de dialogue au sein et à travers communautés et aux niveaux régional et local.

en ce qui concerne l'éducation aux médias:

5.4. States should encourage all media, without interfering with their editorial independence, to promote media literacy through policies, strategies and activities. Public service media and community media can play leading roles in promoting media literacy by virtue of their objectives, mandates and working methods. States should also promote media literacy through support schemes for media, taking into account the particular roles of public service media and community media.

CMFE a contribué à titre d'observateur au groupe de travail qui a élaboré le texte de la recommandation. Il y a un nouveau groupe de travail qui a commencé cette semaine pour élaborer une recommandation sur la promotion d'un environnement favorable pour le journalisme de qualité à l'ère numérique et une étude sur un éventuel instrument normatif sur la promotion des médias et de l'information dans l'environnement numérique. Nadia Bellardi de CMFE a été nommé comme expert pour ce comité et a été élu rapporteur.

Community Media Forum Europe (CMFE) est en partenariat avec la Fédération européenne des journalistes (FEJ), ARTICLE 19, Media Diversity Institute (MDI), l'Association des journalistes croates (CJA), Cooperazione per lo Sviluppo dei Paesi Emergenti (COSPE) et les médias communautaires Institut (COMMIT) dans la campagne européenne contre la haine des médias, pour contrer les discours de haine et de discrimination dans les médias, tout en maintenant le respect de la liberté d'expression.
Un site Webwww.mediaagainsthate.orgrassemble les dernières nouvelles liées aux normes éthiques, la liberté d'expression, la diversité des médias et des ressources pour les professionnels des médias et des organisations de la société civile (OSC) pour lutter contre la haine dans les médias.

Une série de formations et ateliers seront organisés pour les professionnels des médias, les médias communautaires, les représentants des OSC et les organismes de réglementation des médias à travers l'Europe d'échanger les meilleures pratiques et de promouvoir les activités d'apprentissage mutuel et de coopération.
Le prochain atelier d'éducation aux médias aura lieu à Olsztyn, en Pologne, le 8-9 Juin à l'Université de Warmie-Mazurski. Les demandes seront ouvertes prochainement àwww.cmfe.eu/mah_workshops
Pour plus d'informations et des mises à jour régulières, s'il vous plaît visitez le site Webwww.mediaagainsthate.orget le #MediaAgainstHate hashtag sur Twitter.

Le projet est soutenu financièrement par la Commission européenne (DG Justice et consommateurs), par le Broadcasting Board of Governors et par la Division des médias et Internet du Conseil de l'Europe.

Mots clés:

Entre le 6 et le 9 Novembre, til Allemand médias communautaires Conférence organisé par le Bundesverband Freier radios (BFR) a eu lieu à Potsdam. Les diffuseurs à travers l'Europe ont pris part à des débats, des ateliers et des discussions de groupe autour de l'échange d'idées et de pratiques en matière de politiques de communication, de la radiodiffusion libre, des outils technologiques et la participation des Citoyens dans les médias communautaires. Pour plus d'informations sur les panneaux, le contenu des discussions ou des conclusions définitives, s'il vous plaît, visitez leur site web ici.

Le BFR a invité le Président de l'AMARC Europe, Sally Galliana, à participer à la discussion d'ouverture, elle a parlé du droit de communiquer et d'autres approches pour le secteur de la radiodiffusion communautaire. Le contenu de la table ronde peut être suivie dans les vidéos ci-dessous:

Partie un:

Deuxième partie:

En outre, l'AMARC Europe a la possibilité de assister à la Media Forum communautaire de l'Europe (CMFE) Assemblée générale. L'accent cette année sur la façon dont CMFE va aller de l'avant et l'approbation des rapports, des budgets et des plans pour 2015, et de l'lection de nouveaux représentants nouveau Conseil CMFE.

En outre, l'AMARC Europe a décidé d'organiser une Réunion du conseil d'administration à Berlin afin d'évaluer l'année en cours et discuter des priorités, des activités, plan d'action et des plans de communication internes et externes pour 2015. Merci beaucoup à la BRF pour la confiance et le soutien offert.

swedendrmAMARC US ÉQUIPE / CMFE - À l'heure actuelle, l'une des principales préoccupations des radios communautaires en Europa sont ce que la plate-forme numérique ou les plates-formes seront finalement utilisées dans les différents pays parmi les nombreuses options: DAB, DAB +, DRM30, DRM +, DVB-T2 Lite, à large bande, 5G ...

Dans ce contexte, le conseiller médiatique à Stockholm (Suède) Christer Hederström ont compilé un livre vert à la recherche dans l'avenir de la radio numérique pour le Forum des médias communautaires de l'Europe (CMFE). Communauté Radio: FM et digitalisation - Future plateformes de distribution pour la radio communautaire en Europe des questions à la crédibilité du système DAB, met en évidence la préférence de DRM + comme un choix numérique et avec le DVB-T2 Lite comme une possibilité, ainsi que l'importance de l'écoute en ligne pour la radio future.

La position politique de l'AMARC Europe est que, indépendamment de la plate-forme choisie par les gouvernements, le must carry doit être mis en œuvre à travers l'Europe pour assurer la présence des médias démocratiques, alternative et libre dans toutes les plateformes, comme il a été souligné dans le document Radio communautaire: Une contribution au débat numérique.

Vous pouvez télécharger le ensemble du rapport gratuitement sur public-service.net

Mots clés: CMFE , DAB , numérisation , DRM